O'RyanOK

Brenda Lee O’Ryan

Comme beaucoup d’enfants anglo-saxons, l’auteure fut bercée par des histoires de fantômes qui hantent les châteaux écossais, de dames blanches à la lampe qui errent dans les couloirs de maisons de maître londoniennes pour annoncer un décès imminent ou de malicieux leprechauns, ces lutins des forêts d’Irlande qui cachent les chaussures des humains pendant les nuits sans lune. Adolescente, elle se tourna de préférence vers les romans policiers des vieilles Anglaises où il est souvent question d’enquêtes menées par des détectives privés très stylés, avec ou sans chapeau melon, plutôt que par des policiers inévitablement balourds et incompétents. Adulte, il lui est venu à l’idée d’écrire des polars contemporains qui aborderaient à la fois le côté surnaturel qui la faisait frémir, enfant, et l’enquête menée par une toute jeune Miss Marple, moderne, fine, et amoureuse. Brenda Lee O’Ryan a passé une grande partie de sa vie aux États-Unis. Elle a appris le français au Québec et s’est laissée séduire par la France au cours de ses nombreux voyages. Jusqu’au jour où elle a décidé d’y poser ses valises définitivement. Elle vit aujourd’hui dans le Pays catalan, à côté de Perpignan.