Éric Oliva & Denis Richard

Denis Richard : Il entre dans la police en 1982. Affecté quelques années à Paris, il est muté à Nice. D’abord, à l’antenne de la police judicaire, puis à la brigade criminelle, il terminera sa carrière à la brigade des stupéfiants. Son expérience nourrit son imagination. Pour transformer ses idées en roman, il s’est associé à son ami, Eric Oliva, auteur de plusieurs polars, dont Hotspots, paru aux éditions Lucien Souny(2019).

Éric Oliva a intégré la police nationale depuis 27 ans. En Seine-Saint-Denis, dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes. Une expérience hétéroclite, riche, dure, singulière, compliquée qu’il souhaite, d’une certaine façon, partager. Il se met alors à jeter des mots sur une feuille blanche. « La blancheur s’apparente souvent aux victimes tandis que l’encre noir reste l’apanage des méchants ». Le résultat est d’une cruelle vérité sans fard, des écrits d’un réalisme musclé, car le terrain, les hommes, les affaires, il les connaît. Il vit à Nice et il exerce au sein d’un groupe d’enquête à l’antenne de la Police Judiciaire de Nice.

Ensemble, ils ont voulu montrer au lecteur les situations auxquelles les enquêteurs stups peuvent être confrontés lorsqu’ils gèrent des informateurs, même si « les problèmes vont rarement aussi loin que dans le roman », tiennent-ils à préciser !

L'actualité de l'auteur

29mai
13juin
4juil.

Les livres de l'auteur