Crédit photo : © Hervé Monestier

E-mail

François Béal

Fervent admirateur d’Alexandre Vialatte, lecteur invétéré, remarquable connaisseur de sa vie et de son œuvre, le nom de François Béal est largement associé à celui d’Alexandre Vialatte. Il lui a consacré de nombreux essais et on lui doit la mise en scène et l’interprétation de récitals composés de chroniques qu’il a présentés partout en France pour diffuser le grand maître de l’incongruité, qui se disait « notoirement méconnu ».
Essais publiés : Vialatte que j’aime (Éditions Coralli, 1995), Vialatte l’intemporel (Éditions L’Harmattan, 2006).
Agrégé de biologie, discipline qu’il a enseignée pendant plus de trente ans, directeur honoraire du CRDP d’Auvergne, il se passionne également pour la linguistique et la langue russe. Il est l’auteur de deux romans parus aux éditions Aedis : Mémoires d’un tigre (2000) et Volets Clos (2006).

Originaire d’Ambert, François Béal vit aujourd’hui à Clermont-Ferrand. Il est vice-président de l’association nationale des Amis d’Alexandre Vialatte.