Guy de Saint-Vaury

Avant d’être romancier, Guy de Saint-Vaury est agriculteur. A mi-chemin entre Guéret et Montluçon, à 5 km de Gouzon, il dirige la ferme des Clautres, une exploitation de 60 ha, conduite en agriculture biologique. Il produit des viandes bovines (charolaises) et élève des oiseaux rares (mandarins, carolins, siffleurs du Chili, oies – bernaches nonette, bernaches Hawaï ou du Canada -, faisans – Laday Amherst -).