Pascal Guillerm

Pascal Guillerm est né en Bretagne dans le Finistère, une région où d’énigmatiques traces du passé lointain sont à portée de main. Très vite, pour le dessinateur appliqué qu’il est, les mégalithes sont des sujets de choix : placés à dessein dans des environnements inspirants et déserts, liés au ciel autant qu’à la végétation, ils dévoilent leurs formes et les nuances de couleur du granit ou du gneiss en se jouant du soleil. Il découvre le Limousin il y a une trentaine d’année. Sa nature généreuse, ses forêts bouchant l’horizon, sa mer intérieure à laquelle ne manque que le vent du large et la houle, cet accent presque méridional pour un Breton, ces tournures de phrases inédites et bien d’autres choses encore le persuadent d’y rester vivre. Mais de préhistoire limousine peu de traces visibles pour ne pas dire aucune, jusqu’à ce qu’au détour d’un sous-bois au petit matin d’un mois de septembre, un dolmen discret, presque recouvert de ronces l’interpelle. Il découvre peu à peu que d’autres, des dizaines, existent, méconnus, isolés, parfois délaissés, mais toujours mystérieux, ne demandant qu’à sortir de l’anonymat. Après s’être consacré à l’architecture périgourdine, puis aux mégalithes armoricains, et enfin aux lieux emblématiques de la Grande Guerre, il se lance alors à la recherche des menhirs et dolmens du Limousin. Dessinateur, aquarelliste, Pascal Guillerm a signé des carnets de voyage sur la Finlande, l’Islande, l’Écosse, l’Irlande, l’état du Rondonia (Brésil), la Tunisie, Londres. Par ailleurs, il est l’auteur de Le piéton de Périgueux, éditions Fanlac (2010), Mégalithes en Bretagne, éditions Bonneton (2015), Les lieux de la Grande Guerre en aquarelle, éditions Ysec (2017).

L'actualité de l'auteur

16aou.

Les livres de l'auteur