Un livre à l’image de ce pays, de sa lumière et de ses pierres, de ses eaux vives ou dormantes. Un livre qui va où nos pas nous mènent en cette ancienne province de la Marche, la si bien nommée. Et qui, chemin faisant, sous un ciel immense, réveille l’odeur humide des prés et des bois dans la campagne endormie. Un livre qui a le granit dans la peau, se fait maçon à l’orée des villages et file la laine de ses légendes du côté d’Aubusson. Un livre qui s’attarde à demeure et porte en lui, comme au creux d’une vallée, la parole et la terre de l’humaine géographie…