L’Ecole de Crozant rassemble une pléiade de peintres paysagistes qui, un siècle durant, de 1850 à 1950, bravant les humeurs des saisons, posèrent inlassablement leurs chevalets le long des paysages sans cesse changeants de la vallée de la Creuse. Parmi eux, les plus grands, Monet, Guillaumin, comme les plus modestes, artistes simplement épris pour la beauté sauvage des lieux.
Méconnu et souvent mal interprété à défaut de recoupements et d’études approfondies, ce mouvement pictural est demeuré trop longtemps, aux yeux de beaucoup, secondaire, voire anecdotique, alors qu’il apparaît aujourd’hui comme l’un des plus attachants et des plus spontanés que l’histoire de la peinture de paysage ait connus. Couvrant dans son intégralité la période du « pleinairisme », il a joué en effet un rôle notable dans le rayonnement de l’Impressionnisme.

Spécialiste en tableaux modernes, Christophe RAMEIX nous propose ici, non seulement une approche historique de L’Ecole de Crozant mais encore un répertoire méthodique des peintres qui la composèrent. Sa connaissance des lieux ajoutée à sa compétence professionnelle font de cet ouvrage la référence la plus précise et la plus sérieuse publiée sur le sujet.