Que se cache-t-il derrière les noms de lieux qu’arborent nos routes de campagne ? Si certains font sourire, la plupart demeurent énigmatiques ou insignifiants et apparaissent souvent comme de simples noms propres.
Précieux témoins des relations entre l’homme et son milieu, les toponymes renferment de multiples secrets. Ils n’ont pas été attribués de façon arbitraire mais bien dans un souci de description du paysage et d’évocation des activités que les habitants y exerçaient, retraçant par exemple la mise en valeur de la terre, la maîtrise de la nature ou le développement des savoir-faire locaux. Véritable héritage, ils appartiennent à une langue et à un espace géographique donnés. Comment interpréter Vernac, Le Vernardier, La Vernouille, Lavergne, Verneuil ou Lapeyre, Les Peyrières, La Pérouse, Peyrasson si l’on ignore que « vern » et « peira » désignent respectivement en occitan l’aulne et la pierre ?
Sous une forme originale et inédite, Yves Lavalade nous restitue ici le fruit de nombreuses recherches et enquêtes menées sur le terrain : 500 mots-clés occitans conduiront le lecteur à connaître la signification, la prononciation, l’orthographe et la déclinaison sémantique de plus de 15 000 toponymes – noms de lieux habités et noms cadastraux – qui se situent dans les 747 communes du Limousin.

Occitaniste, linguiste éminent, Yves Lavalade est l’auteur de nombreux ouvrages de référence en matière d’onomastique.