Le Limousin est imprégné, depuis près de trois siècles, des vertus d’humanisme que cultive l’Ordre des francs-maçons.
Limoges, Tulle, Brive, Guéret, Aubusson : autant de villes où les initiés furent en nombre conséquent et en pleine vitalité. Les loges du Limousin ont compté de fortes personnalités qui ont marqué la vie politique, économique, sociale et culturelle de cette province.
On dénombre, en Haute-Vienne, plus de cent rues, places et boulevards portant le patronyme d’un franc-maçon. Et presque autant dans les départements de la Corrèze et de la Creuse. Les gens auxquels nos municipalités ont souhaité rendre hommage, ne doivent pas cet honneur à leur appartenance à la franc-maçonnerie – généralement ignorée du public –, mais avant tout à leur action en faveur de la collectivité, à leur dévouement envers la patrie ou la République.
En levant les yeux, le promeneur notera aussi, à l’angle de certaines façades, des noms de personnages qui ont en commun d’avoir été francs-maçons et Limousins, ou, nés ailleurs, d’avoir manifesté un attachement à la région. L’histoire maçonnique locale est riche en personnalités aussi nombreuses qu’inattendues ; on y rencontre des hommes de droite et de gauche, des athées et des croyants, réunis là par les hasards de leurs cheminements, de leurs amitiés ou de leurs réflexions..