C’est l’histoire des vingt premières années d’une cité, ouverte en 1957 à Limoges, l’amorce des « grands ensembles » construits dans les années 1965-85. C’est surtout la vie de ses habitants éblouis par la découverte du « confort moderne », que Gérard Masson, acteur-témoin, nous raconte ici. La vie de ses ados de la génération rock’ n’ roll, en mal de filles et de vitesse, la vie d’une cité de travailleurs et de jardiniers du dimanche.
Un baron qui joue aux boules, des coiffeurs vendeurs d’asticots, des ascenseurs en panne et des garçons éblouis par les filles pieds-noires… Un Mille-Club en folie et des grands-mères qui font des soupes. Un sacré mélange de générations au son du boulot-trolley-dodo qui rythme la vie de 600 puis de 1100 familles. Tout un monde de locataires débarquant d’ailleurs, contraints de s’inventer des façons de vivre toutes nouvelles, dans un univers de tours, de barres et de terrains vagues tombés de la lune.
Le tout, au son de l’humour ravageur d’un titi limougeaud sociologue amateur, curieux de tout. Un sacré observateur !