La vie de Jean a complètement basculé après une récente tragédie. Il lui faut tout recommencer. Ou du moins, tout remettre d’aplomb. C’est ce qu’il pensait faire en se mariant avec Lydie. Malheureusement, cette union va droit à l’échec. Il se réfugie alors dans son travail et ses initiatives tant viticoles que commerciales connaissent de retentissants succès.
Et voilà qu’Isidore fait irruption sur la propriété. Personnage surprenant, attachant et quelque peu mystérieux, ce jeune agronome ivoirien va devenir un ami, un collaborateur, et un soutien discret et sage… Tout aussi imprévue que bienvenue est l’arrivée d’Anita pour les vendanges. Les sentiments se frayant des chemins inattendus, ces rencontres pourraient guérir bien des blessures.

Après Une Passion de trop, Alain Laborieux nous rappelle qu’il n’y a pas de meilleures histoires, ni de plus tristes, que celles des vies parties de travers, des désirs inassouvis. Mais toutes sont belles.