Belle et travailleuse, Céline se voit mariée à Lucien Vergnaud, de dix-huit ans son aîné. Sur l’opulent domaine de La Claud, elle est traitée en domestique de ferme. Mais elle doit aussi se comporter en bonne épouse : les maternités se succèdent. Au cours de sa quatrième grossesse, elle contracte la « mauvaise maladie ». Le traitement de choc qui s’impose la sépare brutalement de ses enfants, pour le plus grand bonheur de sa sœur Noémie, en mal de maternité, à qui ils sont confiés.
Et si, à cette jeune femme intelligente et sensible, écrasée par le travail et par des êtres obsédés par leurs lopins de terre, la maladie accordait une chance de sortir de ce milieu fruste ? Des années durant, entre opérations, soins et convalescence, elle sera confrontée à un nouvel univers où tout devient possible, le pire comme le meilleur. Surmontant ses souffrances, ses doutes, ses insuffisances, ses déchirures familiales, Céline y trouvera un tremplin et accomplira son ascension sociale. Malgré une lutte farouche et incessante, elle ne gagnera pas tous les combats. Remportera-t-elle sa grande bataille, celle qui l’oppose à Noémie ? Retrouvera-t-elle ses enfants ? Le temps faisant son œuvre, il est parfois des luttes sans vainqueur ni vaincu…
Une héroïne bouleversante qui affirme ses choix et ne renonce jamais, à une époque où la campagne reste figée dans le temps alors que le monde avance à grands pas. Claude Lafaye explore sentiments et émotions avec une vérité saisissante.

Prix Lucien Gachon 2016