Jeune provinciale exilée à Paris, Lucy peut enfin réaliser son rêve : elle quitte tout, même le tendre Julien, pour aller s’installer dans les Pyrénées et se vouer à la protection des ours. A peine est-elle arrivée qu’elle rencontre Mathias, un rien bourru, comme les ours sur lesquels il veille avec passion. Il la rudoie, mais lui ouvre néanmoins la porte de son association tout en gardant solidement fermée celle de son cœur. Qu’importe, Lucy se prend de sympathie pour Olivier, né dans une famille d’éleveurs et qui prétend défendre la cause de l’ours. Pour mieux la séduire ? La tension, entre d’un côté éleveurs et bergers et, de l’autre, protecteurs de l’ours, monte d’un cran. Des brebis viennent d’être atrocement déchiquetées. Lucy est partagée. Ours ou brebis ? Son attirance à la fois pour Mathias et pour Olivier n’arrange rien. Au point de lui faire perdre la tête… Un beau matin, la jeune femme décide de monter dans les estives. L’alerte est donnée. La randonneuse, sans le savoir, est dans le secteur où une ourse et son ourson ont été repérés. Le temps presse. Au péril de sa vie, Mathias part à sa rencontre…

Saga de l’ours, histoire d’amour(s), ce premier roman est tout cela à la fois. Et, avouons-le, cette fille aux ours n’a pas froid aux yeux…