Elevé par sa grand-mère dans la rigueur et dans la foi, le jeune Georges Chouvet se destine à la prêtrise lorsque, sur le chemin qui le conduit au Grand Séminaire, il rencontre Laure, l’amour et les plaisirs charnels. Le jeune homme est en proie à un tel tourment que Laure, pour le rendre à Dieu et à la promesse qu’il a faite à son aïeule, prétexte une autre liaison et épouse André Savel, un garçon du village. Pour autant, l’amour aura-t-il dit son dernier mot ? Quelques années plus tard, nommé prêtre dans la petite paroisse de Mézère, l’abbé Chouvet enseigne le catéchisme à Catherine, la fille de Laure, sans savoir qu’elle est aussi le fruit de sa brève liaison. Et lorsque, le temps passant, Catherine, en âge de se marier, veut épouser Mathieu, éclate alors un incroyable et passionnel imbroglio qui plonge le curé des Basties dans un profond dilemme. Une confession villageoise inattendue dénouera l’inextricable écheveau. Et, dans le jardin du souvenir, après vingt ans d’attente, s’ouvriront à nouveau les fleurs enivrantes de juin.

Native du Vélay, région qui a inspiré le meilleur de son œuvre, Yveline Gimbert est un écrivain à succès. Son livre Le Retour de Rose a obtenu en 2000 le Grand Prix du roman d’Auvergne. Les prix Vaugelas, en 2003, et Lucien Gachon, en 2004, ont également récompensé ses romans, lus et appréciés par un large et fervent public.