Pierre a six ans quand il fait la connaissance de sa nouvelle voisine Marie, âgée de cinq ans. Tous deux enfants uniques, ils deviennent des compagnons de jeux inséparables tandis que leurs parents développent une formidable solidarité de voisinage et une profonde amitié. Pierre et Marie sont pratiquement élevés comme frère et sœur. Unis par une affection indéfectible, ils partent ensemble pour l’école puis le collège et partagent toutes leurs vacances. À l’adolescence, ils se font la promesse mutuelle de s’épouser plus tard. L’écorce gravée d’un gros marronnier sera dépositaire de leur pacte. Mais fatalement leurs chemins seront amenés à se séparer. Parviendront-ils à infléchir leurs destinées ?
Roman après roman, Sylvie Ongenae démêle avec virtuosité l’imbroglio de situations, de sensations, d’émotions et de sentiments qui construisent la vie. Elle s’ingénie à explorer les souffrances que s’infligent ceux qui s’aiment.