Séparés la veille de leur entrée au lycée, deux amis d’enfance se retrouvent fortuitement bien des années plus tard. Marie-Noëlle et Franck découvrent alors l’incroyable machination dont ils ont été victimes, alors qu’à 17 ans ils nageaient dans le bonheur et l’insouciance. Hélène Beauchamp, la mère de Marie-Noëlle, est à l’origine de leur malheur. Elle a brisé leur amour de jeunesse pour concrétiser son plus grand rêve : faire de sa fille unique une aristocrate par alliance. Commandée par la cupidité et la folie, elle a précipité les événements et ourdi un sombre complot scellant le destin de Marie-Noëlle et infléchissant celui de Franck. Sa fille est ainsi devenue marquise et châtelaine du Bois Feuillu, épouse de Jean-Philippe de La Cour d’Esgure, un maître chasseur et un buveur invétéré qui n’est pas resté insensible à la fortune du père Beauchamp, le plus riche maquignon du pays. Irréparable trahison pour les deux complices d’antan. Dès lors, un drame, que rien ni personne ne pourra arrêter, va se jouer, entraînant dans une spirale infernale tous ceux qui avaient misé sur l’argent et le prestige.

Des personnages torturés, mais aussi attachants, dans cette bouleversante histoire sur le mensonge. L’auteur n’a pas son pareil pour restituer le climat austère et étriqué des bourgades dans les années 60 et décrire la nature de sa région natale.