Depuis des siècles, le domaine des Noisetiers se transmet de génération en génération, et les pierres de cette imposante demeure tout entourée de terres, de prés et de bois veillent jalousement sur les secrets familiaux. Ici, rien n’a jamais transpiré de l’histoire des jours voués à l’accomplissement des tâches quotidiennes, ni les fautes anciennes, ni les espérances, ni les remords enfouis, ni les amours clandestines vécues à l’ombre des bouquets de noisetiers. Rien… Jusqu’à ce jour où, à l’occasion du centième anniversaire de la maîtresse des lieux, un regard échangé et un sourire balbutié vont précipiter le destin. Dès lors, rien ne pourra plus empêcher les vieilles histoires de remonter à la surface, ni le passé de se dénouer comme un inextricable écheveau. Et, sur le chemin des Noisetiers, ceux qui, jusque-là, s’ignoraient ou s’épiaient seront confrontés les uns aux autres, à leur foi et à l’ultime vérité. Voici un beau livre, lourd de son climat familial, de ses passions, un livre riche en personnages qui, à l’instar de la vieille bâtisse, ont décidément beaucoup de caractère. C’est aussi une histoire murmurée avec juste ce qu’il faut de mots pour que l’on en pousse la porte sur la pointe des pieds, le cœur battant.

Eleveur de bovins charolais depuis plus de 30 ans, grand voyageur par les livres, Guy de Saint-Vaury est aussi un auteur de nouvelles et un écrivain très attaché à son terroir, ainsi qu’en témoigne Le Chemin des Noisetiers.