192 pages ( 152 x 235 mm )
Parution le 01 Avril 2015 -  Région : Périgord 

Purchase this product now and earn 17 Marguerites!
16.50

Le Jardin de Madeleine

Nelly Buisson

Noté 5.00 sur 5 basé sur 4 notations client
(4 avis client)

Émile Brouillet, agriculteur, homme public et grand séducteur, vient de mourir. Sa veuve, Madeleine, a toujours vécu dans son ombre, subissant ses frasques, son mauvais caractère et accomplissant le dur labeur de la ferme sans jamais se plaindre. Juste après les obsèques, elle annonce à la parentèle réunie qu’elle n’a pas été heureuse avec son mari, qu’elle va vendre la propriété pour acheter une petite maison et s’adonner à sa passion : la culture des fleurs, surtout celle des roses. Tous sont consternés, à commencer par ses trois enfants qui voient déjà fondre leur héritage. Scandalisés, ils partent très fâchés. Malgré les moqueries des villageois, le poids des conventions et l’hostilité de sa famille, Madeleine met en œuvre son projet fantasque, avec le soutien du vieux Gabriel, son ami d’enfance, et l’aide de Grégoire, un jardinier en herbe qui saura faire fleurir le bonheur autour de sa patronne. Bien vite, la beauté de son jardin attire les curieux. Mais les espoirs et la fantaisie de Madeleine ne s’arrêtent pas là… Ira-t-elle jusqu’à abandonner les siens pour accomplir son rêve ? Quels secrets cache donc cette courageuse vieille dame ?
Dans un décor baigné par les délicats parfums et les couleurs chatoyantes des roses, qui s’insinuent dans les personnages et enivrent le lecteur, Nelly Buisson signe ici son second roman. Le récit lumineux d’une femme qui décide de rompre avec son passé pour donner un sens à sa vie.

Purchase this product now and earn 17 Marguerites!
16.50

Du même auteur

Avis sur le livre

4 avis pour Le Jardin de Madeleine

  1. Note 5 sur 5

    Véronique THABUIS

    J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à lire « Le jardin de Madeleine ». Un roman où se mêlent beaucoup d’émotions. Un récit vraiment lumineux, où les mots simples sonnent juste.
    On se prend d’affection pour Madeleine, on adhère à son projet de vie, on la comprend, on l’encourage, on l’admire. On part à la rencontre de cette femme authentique, volontaire et attachante et on profite, au fil des pages, du spectacle des roses, de ce bouquet de parfums …
    L’histoire est belle, l’écriture aussi …

    « Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur ; elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries ». Marcel Proust

  2. Note 5 sur 5

    Maryse Vauriac

    J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à lire « Le jardin de Madeleine ». Un roman où se mêlent beaucoup d’émotions. Un récit vraiment lumineux, où les mots simples sonnent juste.
    On se prend d’affection pour Madeleine, on adhère à son projet de vie, on la comprend, on l’encourage, on l’admire. On part à la rencontre de cette femme authentique, volontaire et attachante et on profite, au fil des pages, du spectacle des roses, de ce bouquet de parfums …
    L’histoire est belle, l’écriture aussi …
    « Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur ; elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries ». Marcel Proust

  3. Note 5 sur 5

    Suzanne Boireau-Tartarat

    « Nelly Buisson nous entraîne au jardin. Un espace de beauté et de paix, rêvé par Madeleine tout au long d’une vie austère auprès d’un mari qui ne l’a pas rendue heureuse. Ce jardin, où elle se réfugiait symboliquement devient réalité lorsqu’elle est veuve, plus toute jeune et usée par le travail de la ferme, mais pleine d’énergie pour accomplir son oeuvre végétale. Elle vend la propriété, trouve une petite maison et un grand terrain, qu’elle défriche comme pour replanter sa vie de trop longue jachère. Elle largue les amarres familiales et renaît enfin en faisant jaillir des roses et des massifs, des étendues de chlorophylle dans ce qui deviendra un jardin extraordinaire et recherché. Avec l’aide d’un jeune laissé pour compte du village, elle transforme ainsi sa vie autant que son jardin et ce coin de pays tout entier. Cette quête botanique, à la recherche de plants anciens, est aussi existentielle pour deux solitudes qui s’épaulent. on s’attache à ce destin touchant, à l’histoire sensible d’une transmission.
    D’une plume délicate, comme les parfums qui flottent autour des roses qu’elle sème dans son récit, l’ancienne institutrice s’épanouit – tout comme son héroïne – dans une nouvelle vie, celle d’auteur qui sait parler le langage des fleurs pour toucher notre coeur.  »

    Paru dans Famosa Magazine, Hiver 2015

  4. Note 5 sur 5

    PascaleCarlota

    J’adore les fleurs, je prends plaisir à me recueillir dans mon jardin et à partager des bons moments avec mes fleurs : c’est donc avec gourmandise que j’ai dévoré ce livre et son univers, les choix assumés de son héroïne. Ma grand-mère adorait ses fleurs et surtout ses roses : ce roman m’a donc transportée vers des beaux et doux souvenirs d’enfance …

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *