Au début du XXe siècle, les Botacelli, une famille d’immigrés Italiens, s’installent comme métayers au Mas de Corneloup, une ferme retirée et maudite. D’abord accueillis avec méfiance, ils sont peu à peu acceptés par les gens du pays, plus particulièrement par les Taillandier qui survivent sur un lopin de terre ingrate. Il faut dire que Franco Botacelli, le père, grâce à son courage et sa ténacité sait faire prospérer sa métairie et que sa fille, la jeune et belle Valentina, attire bien des regards. Tout bascule quand Valentina repousse les avances d’Arsène, le fils des Taillandier, qui s’est épris d’elle. Le malheureux quitte la région pour aller se louer comme bouvier, au grand désespoir de ses parents. Le père Taillandier ne survivra pas à cette rupture et la mère quittera la ferme familiale pour aller vivre chez sa fille Théodora, qui contre son gré avait été mariée à Ludovic Laveyssière, un riche propriétaire du village voisin. A l’occasion d’un mariage, Franco et Théodora se rencontrent et s’éprennent passionnément l’un de l’autre. Bravant tous les tabous, le couple s’enfuit pour une destination inconnue, laissant les deux familles à leurs destins enchevêtrés et tragiques.