208 pages ( 152 x 235 mm )
Parution le 17 Août 2018 -  Région : Alpes 

16,50 € 6,99 €


Les Arbres ont aussi leur histoire

Alysa Morgon

Noté 4.92 sur 5 basé sur 12 notations client
(12 avis client)

Au cœur de la Provence, on se souviendra toujours de cette famille venue d’Italie. À peine arrivé, le père avait planté trois branches de peuplier rapportées de son pays dans son maigre balluchon.Des années plus tard, lorsque le fils Cesario, à la naissance de sa fille, veut perpétuer la tradition, il déclenche cette fois-ci une véritable révolution. L’arbre pousse si bien qu’il devient rapidement envahissant. Un véritable phénomène qui attire les foules ! Parfois, on entend le tremble chanter, même parler. Certains lui prêtent des pouvoirs, d’autres assurent qu’il les a guéris… Alors que les plus sages grondent et que les plus vindicatifs sont interloqués, les imaginations s’enflamment. Faudra-t-il abattre l’arbre pour retrouver la tranquillité ?Dans une ambiance des plus méridionales, au parler excessif et imagé, voilà une histoire aussi curieuse que mystérieuse, aussi amusante qu’émouvante, avec une pincée de fantaisie, ce petit grain de sel qui fait toujours rêver ! Ce roman est préfacé par Françoise Bourdon.

16,50 € 6,99 €

Du même auteur

Avis sur le livre

12 avis pour Les Arbres ont aussi leur histoire

  1. Note 5 sur 5

    CHARTIER F. O.

    « Comment le souvenir ancien d’un arbre « courageux » peut-il aboutir à l’écriture d’un roman ? C’est là tout le talent d’Alysa Morgon, conteuse autant que romancière, qui signe ici son dixième ouvrage.

    Lorsque Cesario décide de perpétuer la tradition familiale en plantant un arbre à la naissance de sa fille, il ne se doute pas du tourbillon qu’il va déclencher dans le pays jusqu’à envisager d’abattre l’arbre pour retrouver une certaine sérénité…

    Avec le langage imagé et ensoleillé qu’on lui connaît, Alysa Morgon , autant gapençaise que provençale, emmène une fois de plus le lecteur sur des sentiers semés de mystère, de fantaisie et d’émotion.

    Un roman à lire pour conclure cet été en douceur et conserver en tête un brin de rêverie et de poésie… » François-Olivier Chartier., Anima Gap

  2. Note 5 sur 5

    Jackie L.

    Merci à Alysa Morgon pour le bonheur qu’elle donne à la lecture de ses romans. Je ne regarderai plus un peuplier sans penser à elle, qui a tant de plaisir à nous raconter les valeurs humaines à travers des personnages si réels, si intenses, si variés. Merci pour son humour, pour ce style si pur qui enchantent de la première à la dernière page.

  3. Note 5 sur 5

    Audrit M. José

    Une histoire étonnante et pas ordinaire qui m’a tenue en haleine et dont je ne pouvais me décrocher, avec des phases tristes et douloureuses mais aussi de purs moments de bonheur, de gaieté à l’aide de galéjades bien provençales, comme elle sait nous les rapporter. Alysa nous embarque dans un univers bien particulier ; la pièce maîtresse de son roman n’est pas un humain, mais un « Arbre », qui attire et retient toute l’attention des villageois ; à sa vue, les langues se délient et les imaginations sont fertiles. C’est ce que nous conte avec brio Alysa Morgon, un pur bonheur ! Quelle imagination !

  4. Note 5 sur 5

    joelle MARCHAL

    Avec son talent habituel de conteuse, Alysa Morgon nous offre une histoire originale et envoûtante, dans une ambiance méridionale, ponctuée d’une touche d’humour nous faisant passer du rire aux larmes. Au fil des mots j’ai cru entendre le si joli accent de l’auteure accompagné d’une petite musique….

    J’ai beaucoup aimé ce roman empli de tendresse et de poésie, très touchant, extrêmement bien écrit que j’ai découvert avec grand plaisir et avec lequel j’ai passé un excellent moment de lecture.

  5. Note 5 sur 5

    Annie S.

    Tourner la derniere page du livre dAlysa Morgon, c’est comme refermer la porte d’une maison amie, ou on laisse des êtres de notre passé,avec chacun leur histoire,leur tempérament,leur parler et leur accent qui jaillit si bien des dialogues ! Et autour de ces personnes, par petites touches delicates et poetiques,des couleurs, des paysage ,des senteurs,des airs qui nous semblent familiers…….C’est avec beaucoup d’émotion qu’on tourne la dernière page de ce livre.

  6. Note 5 sur 5

    Meunier Monique

    Un grand merci à Alysa Morgon pour toutes ses belles histoires qui nous enchantent. C’est une conteuse hors paire. Ses mots sonnent et chantent toujours très justes. Ici, c’est ce peuplier courageux, qui nous fascine. Il est arrivé d’Italie avec toute une famille venue s’installer en Provence pour y construire une nouvelle vie qu’elle ne pouvait avoir dans son pays.
    Malgré la haine et la jalousie de son voisin, cet arbre, ô combien respecté et vénéré par son propriétaire, réussira à survivre. Belle leçon que nous donne l’auteur sur le fait que la nature est toujours gagnante et apporte tant de bonheur et de joie.

  7. Note 5 sur 5

    Maryse Lopez

    J’ai lu ce roman comme un poème mis en musique par le vent dans les peupliers.
    J’ai découvert une belle écriture, un grand talent.
    Merci pour ce joli moment de lecture.

  8. Note 5 sur 5

    René Fazy

    « Les arbres ont aussi leur histoire », dixième titre déjà publié par Alysa Morgon…
    L’occasion est bonne de mesurer le chemin parcouru par la romancière – ou plutôt par ses lecteurs.
    Au départ, ils n’avaient qu’à se laisser charmer par les bonheurs d’écriture d’une plume avant tout poétique.
    Aujourd’hui, leur attention est prise et s’écoule à l’endroit même où la romancière a décidé de la faire passer. Le coup de théâtre de la page 125 est à cet égard une formidable réussite. Et que dire de la virtuosité avec laquelle les filets lancés sans trop y paraître au début du roman sont ramenés au cœur de l’action, page 136…
    Quelles autres surprises va nous réserver le onzième titre d’Alysa Morgon ?

  9. Note 5 sur 5

    JOULAIN

    J’ai passionnément aimé ce livre, le bonheur simple au milieu des arbres. Un bonheur à retrouver et à préserver selon le mot du maire : « Je ne peux pas intervenir, sinon il faudrait que je le fasse pour l’odeur du fumier ou pour les moutons qui n’arrêtent pas de bêler et les coqs de chanter ! Moi, je pars d’un principe : la nature, faut pas y toucher. Au contraire, il faut la laisser faire comme bon lui semble… ». Une préoccupation partagée par notre association « Chemins d’avenir »…

    L’auteur ne manque ni d’humour, ni d’empathie et d’optimisme et nous apprend à surmonter les épreuves. Merci pour ce livre qui fait du bien : « Les bonnes paroles, tu sais, ça ne fait de mal à personne, ni aux jeunes, ni aux vieux ».

  10. Note 5 sur 5

    Hélène Letty

    J’ai dévoré ce livre touchant, simple, beaucoup d’humour, d’intelligence, de mystère.

  11. Note 5 sur 5

    REIGNIER

    Mon papa, menuisier, m’a transmis son amour pour les arbres…les différentes senteurs, les couleurs, les bois tendres ou durs….J’ai retrouvé cet attachement que certains trouveront « bizarre » dans le livre d’Alysa. Une histoire pleine d’amour, d’humour, de magie, qui nous emporte comme une musique. A lire absolument !

  12. Note 4 sur 5

    Pappo-Musard Catherine

    J’ai beaucoup aimé ce roman, ce style. On y sent le plaisir d’écrire de l’auteur. Il m’a de plus permis de réviser le peu d’italien que j’ai appris et de constater que je n’étais pas la seule à intégrer des mots anciens dans la langue d’aujourd’hui.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *