À voir Aurélien pêcher chaque jour dans le ruisseau de sa propriété, on ne devine pas ce qui le tourmente : personne n’assurera la continuité de son domaine ancestral. Son fils unique vit à Paris et il se soumet aux volontés de sa femme Mireille qui déteste la campagne et ses gens. Cette dernière n’a qu’une idée en tête : vendre La Thébaïde et acheter une belle demeure sur l’île de Ré. Elle s’applique à entraîner ses deux enfants dans ce rêve ambitieux. Heureusement, Aurélien a une amie de toujours, Lucie. Aujourd’hui, tous les deux veufs, ils se contentent d’un bonheur simple fait de longues soirées à échanger ensemble. Une nuit, en rentrant chez lui, le vieil homme est victime d’un grave accident. Hospitalisé, il a perdu la mémoire des événements récents. Mireille y voit l’occasion inespérée d’envoyer ce beau-père gênant en maison de retraite et de négocier La Thébaïde ! Mais c’est compter sans l’abnégation de Lucie pour celui qu’elle a toujours aimé.Une histoire aussi juste que touchante, d’une déconcertante et magnifique sincérité. Roger Poux est l’auteur de nombreux romans, parmi lesquels Les Amants de Roche-Brune, L’Auberge des glycines, Le Secret de la guérisseuse, parus aux éditions Lucien Souny.