Quittant son Espagne natale au moment de la Grande Guerre, José gagne Paris à pied et s’engage comme manœuvre. Il espère pouvoir passer ouvrier qualifié et faire venir au pays la jeune Dolorès, à laquelle il a promis le mariage.Marie, elle aussi, a fui. Partie de Corrèze où elle a laissé dans sa famille sa petite Malou, née d’une aventure sans lendemain, elle a juré de trouver un emploi, de refaire sa vie et de reprendre la fillette auprès d’elle.Passent les mois et les années. Et le hasard – mais le hasard existe-t-il ? – favorise soudain la rencontre de ces deux solitaires. La France est alors à la veille de la crise des années 1930 et José a été vu parmi les ouvriers en colère à la Bourse du travail. Marie, quant à elle, est lasse de réprimer ses pulsions de femme… Le bonheur tant espéré pourrait-il ne pas apparaître à la croisée des chemins ?