224 pages ( 152 x 235 mm )
Parution le 06 Avril 2018 -  Région : Cévennes 

17,50 € 7,49 €


Seules les pierres le savaient

Madeleine Covas

Noté 5.00 sur 5 basé sur 5 notations client
(5 avis client)

Les archéologues venus faire des fouilles dans ce village des Hautes-Cévennes découvrent un pays d’une beauté exceptionnelle, mais aussi de nombreux secrets savamment entretenus. Le comte de Castelmaure vient d’enterrer sa femme, mais personne n’en parle au château où logent les scientifiques, et ces derniers l’apprendront incidemment. Un jour, en plein travail, ils reçoivent des coups de fusil qui ne les feront nullement renoncer à leur chantier, mais qui les rendront juste plus prudents, et toujours plus dubitatifs. De toute évidence, leur présence au château et leurs travaux dérangent. Ils sont entourés de personnages tous plus insolites les uns que les autres, à l’image de Marc, ce mystérieux rosiériste, ou de Mélanie, la gouvernante silencieuse. Et qui est vraiment ce comte ? Mais les jeunes s’entêtent… Grâce à leur métier, ils savent que, si les hommes se taisent, les pierres, elles, finissent toujours par parler. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d’amitiés troubles, aussi juste que touchante, d’une déconcertante et magnifique sincérité, au cœur d’une nature enchanteresse.

17,50 € 7,49 €

Du même auteur

Avis sur le livre

5 avis pour Seules les pierres le savaient

  1. Note 5 sur 5

    Marie Jo Thabuis

    Bonjour,

    je viens de terminer le livre de Madeleine Covas :
    j’en ai apprécié le style d’écriture, très claire, les descriptions
    et explications précises et affûtées, avec des connaissances
    certaines, en archéologie, géologie, botanique, histoire,
    us et coutumes, dans le cadre d’une intrique bien menée.
    Un parcours quasi initiatique dans ce beau pays. Ce roman m’a donné envie de le découvrir de manière plus avertie.
    Félicitations à l’auteure.

  2. Note 5 sur 5

    Patrick Jagou

    Saluons l’initiative des éditions Lucien Souny qui viennent de publier ce roman, car, à l’heure où l’ombre gagne sur la lumière, « Seules les pierres le savaient » raconte une histoire qui, mine de rien, redonne espoir en l’humanité. En réalité, de sa plume experte, Madeleine Covas (qui manie merveilleusement bien le français qu’elle a enseigné pendant de longues années) nous dévoile les arcanes de l’âme ardéchoise. À découvrir !

  3. Note 5 sur 5

    christiane POULENARD

    Je viens de finir (d’une seule traite !!) cette belle histoire et je suis triste de quitter tout ces personnages…
    Bien sûr vivant en Ardèche, j’ai voyagé avec eux ! C’est beau, simple, dépaysant, très bien décrit et plein d’informations… J’ai adoré et je verrais bien une suite pour retrouver Geoffroy et Mélanie réunie… Qui sait….Faites nous encore rêver… Merci

  4. Note 5 sur 5

    DAUTRICHE EDITH

    Seules les pierres le savaient….. ces belles pierres des Hautes Cévennes vivantes et fortes qui contemplent les histoires des hommes rudes et puissants.
    Ce livre nous transporte à travers les descriptions d’une roseraie, des fouilles, d’un château et des paysages où le lecteur ressent le parfum des roses, les captivantes recherches archéologiques, les secrets de famille et la vibration de la nature. Merci pour cet ouvrage qui permet de s’évader.

  5. Note 5 sur 5

    DENISE GAL SARNI

    Un bon fauteuil, un peu de temps pour soi, un marque-page inutile car vous ne le lâcherez plus. Une écriture agréable et facile à lire. Une histoire bien construite et une fin heureuse, que du bonheur ! Mais attention, en fin de parcours, on n’a qu’une envie : faire ses valises pour aller vivre ses vieux jours en Ardèche ! À offrir sans modération !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *