Depuis trois générations, les Terres-Hautes sont aux mains de la famille Ogier qui y cultive la vigne et les arbres fruitiers sur trois propriétés. En ce XXIe siècle, le monde bouge, les gens consomment autrement, la concurrence s’intensifie, la météo devient plus instable et les producteurs locaux souffrent. Pire, les enfants qui ont immuablement assuré la relève, tel un devoir à accomplir, rêvent de salaires, de vacances et de loisirs. Ils sont prêts à abandonner leur famille et un avenir déjà tracé pour vivre selon leur époque. Florimond part s’établir à Lyon avec sa copine. Quant à Amandine, si elle se montre digne héritière de l’exploitation, elle est bien décidée à la gérer comme elle l’entend, en introduisant les toutes dernières technologies. Combien de temps ces jeunes résisteront-ils à l’appel de la terre, de leur famille, de leurs ancêtres, mais aussi de leurs amours naissantes ? Alors qu’ils se débattront entre la tradition et le chant des sirènes, les anciens, eux, devront apprendre à lâcher prise et à apprivoiser la modernité avec tout ce qu’elle offre de bon, même les choses les plus bouillonnantes. Une odyssée féminine, une belle histoire de transmission et de liens intergénérationnels, et une saga familiale que l’on n’oublie pas ! Suzanne de Arriba est l’auteur de nombreux romans parus aux éditons Lucien Souny, dont Un Ange égaré sur la terre (2018), Une Famille du coteau (2016), Une Vie en chantier (2015), Le Val aux iris (2017).