224 pages ( 152 x 235 mm )
Parution le 01 Avril 2014 -  Région : Provence 

17.50

Un Bouquet de fiançailles

Alysa Morgon

Noté 5.00 sur 5 basé sur 2 notations client
(2 avis client)

Jeantou et Martin convoitent la même jeune fille, Miette Cadet. Comme le veut la tradition à Plantier, le soir du bal, devant tout le village rassemblé, les garçons qui souhaitent se fiancer offrent à leur promise, en guise d’engagement, un bouquet de génépi qu’ils sont allés cueillir quelques jours auparavant. Si Martin est fortuné et sait danser, Jeantou est tout son opposé. Il doit en outre affronter son père qui a choisi la jolie et coquette Barberine. Bien que fortement contrarié, Jeantou ne se résoudra jamais à changer l’amour de son cœur. Il est prêt à tout, même à tenter le diable en grimpant au Fiermont, cette montagne où pousse un génépi exceptionnel et unique, pourvu de fleurs plus grandes et plus parfumées. Tout le monde le sait mais rares sont ceux qui s’y rendent, car le parcours est périlleux et la cueillette dangereuse. Pourtant Jeantou songe que c’est cette blonde-là qu’il lui faut cueillir, et aucune autre. Miette le mérite ! Ainsi il aura le plus beau bouquet à Plantier et elle ne pourra pas le refuser. Cette décision à la fois folle et insolente déclenchera une belle série d’imprévus et de péripéties qui secoueront le village tout entier.

17.50

Du même auteur

Avis sur le livre

2 avis pour Un Bouquet de fiançailles

  1. Note 5 sur 5

    AUDRIT M. José

    Une histoire comme toutes les jeunes filles rêveraient de connaître ! Souhaiter que le jeune homme qui fait battre leur cœur vienne leur offrir un bouquet… et quel bouquet !
    Un bouquet de génépi, fleur de montagne des Alpes de Haute Provence aux couleurs et à la senteur démesurées. Fleur perchée dans des endroits extrêmement dangereux pour ceux qui veulent la cueillir. A travers ce récit c’est encore une fois toute la montagne que nous fait découvrir Alysa Morgon. Avec sa palette de mots, on respire, on sent, on s’inquiète, on rit. Un village qui vit au rythme des cultures, des fêtes, des traditions.
    Nous faisons la connaissance de deux jeunes « coqs » qui vont s’affronter pour la même Belle un soir de bal. La tradition veut que devant tout le village réuni le soir de la Saint-Jean, les garçons en âge de se marier, offrent un bouquet de génépi à la jeune fille qu’ils souhaitent comme promise. Mais c’est tenter le diable que de grimper au sommet du Fiermont, là où se trouvent les plus beaux spécimens de génépi. Quel sort leur réserve le destin ?
    Il y a aussi l’évocation de toutes les coutumes : les partages, les contrats de mariage et les pères qui décident entre eux de marier leurs enfants.
    Mais tout ne se passe pas comme on voudrait… surtout quand la fougue et la jeunesse sont au rendez-vous. Le jeune homme éperdument amoureux est prêt à prendre les risques les plus insensés pour gagner sa fiancée, au péril parfois de sa vie.

  2. Note 5 sur 5

    Meunier Monique

    Pour exprimer son amour, un garçon brave tous les dangers – il est à deux doigts d’y laisser la vie – pour aller cueillir un bouquet de génépi et l’offrir à sa promise. La coutume n’est plus.. mais pourtant quoi de plus beau ? Serait-il aujourd’hui désuet de la faire re-vivre ? C’est si beau, c’est magnifique, je vous le recommande. A défaut de le vivre aujourd’hui, Alysa Morgon nous fait rêver !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *