Libéré de ses obligations militaires, Jean Rousses décide d’abandonner ses études de médecine pour s’occuper du vignoble familial. En dépit d’une relation conflictuelle avec son père et d’un contexte économique viticole difficile, il entend acquérir quelques hectares de terroir favorable et développer la production de vins de qualité. Mais pas question de compromettre le précaire équilibre financier de l’exploitation ! Jean retournera dans l’arène affronter les taureaux de Camargue. Là il peut rapidement gagner assez d’argent. Toute la semaine, il travaille d’arrache-pied sur ses terres et, le dimanche, il vit un jeu dangereux mais si envoûtant qu’il finit par mettre en péril le couple qu’il forme aujourd’hui avec Diane, cet inaccessible amour de jeunesse enfin conquis ! Un jour, alors que Jean se résigne enfin à mettre un terme à sa prestigieuse carrière de raseteur, Diane, elle, renoue avec sa dévorante passion pour la voile.