208 pages ( 152 x 235 mm )
Parution le 17 Août 2018

Gagnez jusqu'à 17 Marguerites.

16,50 € 6,99 €


Zénobie ou l’âme rebelle

Bernard Farinelli

Noté 5.00 sur 5 basé sur 2 notations client
(2 avis client)

Suspecté de sabotage pour défendre une cause environnementale, Victor est arrêté. En prison, il rencontre un énigmatique Gitan. Il lui apprend la philosophie, l’autre l’art des signes et du combat. Bénéficiant d’un non-lieu, ce prof de philo décide de tout plaquer et parcourt les montagnes du Massif central. Après une longue errance, il finit par acheter le mas Zénobie. Bien loin de son passé, le destin va pourtant le rattraper, à commencer par le Gitan. Il se retrouve ainsi dans des situations redoutables qu’il va devoir débloquer et apaiser. Attentif à tous les signes, il se rend compte peu à peu qu’il est dépositaire de dons occultes, qu’il peut changer le pire en mieux. Ce qu’il va s’efforcer de faire.Zénobie raconte l’histoire d’un rebelle du xxie siècle, qui ne se reconnaît ni dans la société ni dans ses valeurs. Il refuse par-dessus tout de laisser aux générations à venir une planète malade et dégradée. Victor, par son charisme et sa volonté inébranlable, entraînera dans son sillage une communauté qui ne demande qu’à relever la tête.

Gagnez jusqu'à 17 Marguerites.

16,50 € 6,99 €

Du même auteur

Avis sur le livre

2 avis pour Zénobie ou l’âme rebelle

  1. Note 5 sur 5

    Anne-Marie (client confirmé)

    Profond, empreint de spiritualité, un roman qui vous emporte très loin à l’intérieur de l’humain. Un régal !

  2. Note 5 sur 5

    Pierre Viktorovitch

    Une évocation saisissante de la nature sauvage qui aurait pu inspirer Giono ! Un polar à retenir son souffle. Une galerie inspirée de personnages à la fois complexes et « ordinaires », condensé d’humanité, dont le moteur de l’existence des principaux d’entre eux est alimenté par les sentiments d’amour et d’amitié, évoqués avec réalisme et pudeur. Victor, le personnage principal, nourrit en outre son élan vital par un engagement politique sans concessions, c’est-à-dire authentique. Le tout baigné dans la lumière de la spiritualité, omniprésente et discrète. Ce roman constitue une large fresque dont l’étendue de la palette n’est en rien éclectique, comme pourrait le laisser imaginer ces commentaires, car remarquablement maitrisée par l’auteur.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *