En décembre 1924, Guillaume et Marie quittent, le cœur serré, leur Bretagne natale où leurs parents travaillaient comme goémoniers, pour venir en Limousin reprendre comme métayers la ferme du Monteil. C’est à ce prix seul, ils le savent, qu’ils pourront peut-être améliorer le sort de leur famille et en finir avec la condition de domestique et de journalier. Commence alors pour eux une nouvelle vie, au rythme des travaux et des jours, des saisons qui reviennent avec leurs moissons de gestes, de peines et de joies, de découragements et d’espérances. Une vie en proie à ces terribles bouffées de nostalgie envers le pays de l’enfance, surtout lorsque refleurissent, sur les terres sombres du Limousin comme jadis sur la lande, les ajoncs de la liberté.
Bien plus qu’un roman et qu’une saga familiale, Daniel Borzeix nous livre là, avec une richesse impressionnante de petits faits, une chronique admirablement documentée de la vie paysanne de l’entre-deux-guerres. Fidèle aux traditions qui faisaient à la fois le charme et la dure réalité de la vie des campagnes, il tisse, au fil d’un récit vivant et coloré, une histoire humaine, celle des migrants contraints de partir loin de leurs racines. En même temps qu’il nous donne un témoignage poignant sur la vie des humbles et l’âme de nos terroirs.

Maître d’école honoraire, Daniel Borzeix est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la vie rurale. Editeur associatif en Corrèze, il s’attache avec passion à faire vivre la mémoire et les traditions de son pays.

352 pages ( 108 x 178 mm )

ISBN: 978-2-84886-310-8

Parution: 01-05-2010