Irène Anastasie termine paisiblement sa vie dans un village de Provence, où elle aidait naguère son mari dans les champs de jasmin. Cette fleur, destinée aux parfumeries locales, arrive désormais de pays étrangers, à moindre coût de main-d’œuvre. Le passé opulent de la région s’est ainsi envolé avec les pétales de jasmin qui, jadis, valaient de l’or. Mais les terres demeurent chères au cœur de la vieille dame, qui va devoir se battre pour préserver son patrimoine. Un complot se trame en effet autour de sa propriété. Spéculations foncières, ambitions politiques… Les passions se déchaînent à l’arrivée d’un bel inconnu, un Italien au seuil de la cinquantaine. Installé chez Irène à la suite d’un malentendu, Angelo voue à son hôtesse une profonde tendresse, que celle-ci lui rend bien. Cette rencontre accidentelle n’arrange pas les intérêts des vautours et bouleversera le destin de tous ces personnages, dont les chemins se croisent et s’éloignent sans jamais se perdre… puisque c’est d’amour dont il s’agit. Des personnages attachants, à la fois très typés et nuancés, au sein d’une intrigue solide et pleine de suspense, avec en arrière-plan la Provence, terre de mystères et de splendeurs, qui flamboie sous la plume de Claude Rizzo.