Épris d’idéal, François Montet, jeune et talentueux médecin, part s’installer dans un hameau isolé, rude et sauvage. Hélas, il déchante vite. Les gens sont méfiants et ne se soignent pas. En cas d’urgence, on s’adresse au rebouteux ou à la guérisseuse. Ces deux thaumaturges deviennent ses pires ennemis. D’autant plus que la jolie Nine, son aide ménagère, lui affirme que « la sorcière » a des pouvoirs. Il a l’impression d’être tombé en plein Moyen Âge ! Tant bien que mal, il se lie d’amitié avec les deux sœurs Ferney, Blandine et Bénédicte. Cette dernière vit seule avec son fils, le petit Coco, aussi farouche qu’attachant.
Suspicion, indifférence, méchanceté, sorcellerie, mystères et lettres anonymes tisseront le quotidien de François. Sur ces hauts plateaux couverts de châtaigniers, il apprendra que les rancunes se transmettent de génération en génération et il se trouvera mêlé aux anciennes querelles. Sa ténacité et sa détermination seront mises à rude épreuve. Seul Coco, qu’il a apprivoisé, sera sa raison d’espérer qu’un jour, peut-être, il sera accepté dans le village.

Autour de cette intrigue rondement menée, Suzanne de Arriba dresse le portrait touchant d’un médecin amoureux des femmes, soucieux de ses patients, mais dont l’arrivée bouleverse les esprits et les êtres. Avec son talent de conteuse, elle nous entraîne dans une histoire captivante et déchirante.