Quittant l’Espagne au moment de la Grande Guerre, José gagne Paris à pied et s’engage comme manœuvre. Il espère pouvoir passer ouvrier qualifié et faire venir sa fiancée.Marie, elle aussi, fuit. Partie de Corrèze où elle a laissé sa petite Malou, née d’une aventure sans lendemain, elle se jure de trouver un emploi dans la capitale, de refaire sa vie et de reprendre la fillette auprès d’elle. Passent les mois et les années. Et le hasard – mais le hasard existe-t-il ? – favorise soudain la rencontre de ces deux solitaires. La France est alors à la veille de la crise des années 1930 et José a été vu parmi les ouvriers en colère à la Bourse du travail. Marie, quant à elle, est lasse de réprimer ses pulsions de femme… Le bonheur tant espéré pourrait-il apparaître à la croisée des chemins ? Amours, ambitions, petites et grandes lâchetés rythment ce roman d’une saisissante modernité.

Sylvie Nordheim, ancienne comédienne, est l’auteur de plusieurs romans parus aux éditions Lucien Souny, parmi lesquels Moissons amères, La Villa du lac.