Anna Marchal est condamnée à deux mois de prison pour dégradation de voiture et menaces verbales contre son voisin qu’elle accuse d’avoir empoisonné son chat. Comme elle n’a toutefois jamais eu affaire à la justice, sa peine est aménagée en travaux d’intérêt général, qu’elle accomplira dans un centre de sauvegarde pour les oiseaux blessés. Après tout, pourquoi pas ? Tant que cela l’emmène loin de ses parents et de ce minable quotidien qui est le sien… Quand elle arrive sur place, elle est à l’image des oiseaux qui y sont accueillis : perdus et apeurés, ils refusent qu’on les approche. Et elle, se laissera-t-elle apprivoiser ?

Catherine Charbonnel nous offre une belle et magistrale leçon de vie. Au fil d’une histoire originale, émouvante et haletante, elle brosse avec brio le portrait lumineux d’une femme qui décide de rompre avec son passé pour donner un sens à son existence.