192 pages ( 108 x 178 mm )
Parution le 05 Mai 2017

6,49 € 6,50 €


Mort Point final

Frank Klarczyk

Noté 4.80 sur 5 basé sur 5 notations client
(5 avis client)

Dans un commissariat de la banlieue parisienne, Paul Catard est interrogé par le capitaine Vigeois. On vient de retrouver l’homme bâillonné et menotté dans la chambre de sa petite amie. La situation prêterait à sourire si la petite amie n’était pas Mélanie Vasseur, lieutenant de police travaillant dans l’équipe de Vigeois. La surprise est d’autant plus grande lorsque Catard dévoile que Mélanie a survécu à une innommable tragédie qui s’est déroulée dans un lycée de province, quelques années auparavant. Souffrant de violents traumatismes psychologiques, elle a pourtant réussi à intégrer la police et, encore mieux, à cacher son passé. Vigeois et ses hommes se questionnent encore sur la véracité de ces révélations quand ils sont appelés en renfort au parc de la Légion d’honneur de Saint-Denis, où un attentat se prépare. Le temps est compté, et la police n’a plus le droit à l’erreur ! L’angoisse, le drame, le suspense saisissent le lecteur là où il ne les attendait pas.

6,49 € 6,50 €

Du même auteur

Avis sur le livre

5 avis pour Mort Point final

  1. Note 5 sur 5

    Laurence

    Les 2 premiers livres de Frank Klarczyk m’ ont passionnée….
    Celui-ci m’a bouleversée….
    Je ne m’attendais pas un jour à lire des sentiments qui m’ont meurtrie des années durant, couchés noir sur blanc dans un roman policier…..
    Certes, je n’ai pas fini comme l’héroïne, mais lire ce qu’aurait pu devenir ma vie si la guérison ne m’avait pas gagnée, c’est déconcertant.
    Merci Frank Klarczyk pour ces mots sur mes maux par le plus grand des hasards.

  2. Note 5 sur 5

    Oncle Paul

    En un peu plus de 180 pages, là où il en faut 400 à 500 à Stephen King, Frank Klarczyk parvient à instiller une atmosphère d’angoisse parfois insoutenable, un suspense parfaitement maîtrisé pour une intrigue habilement décrite et écrite. Les passages constituant la demi-journée tragique avec M. Bernard en chef d’orchestre meurtrier, s’insèrent dans les quelques heures entre lesquelles Caltard est découvert nu sur le lit et le dénouement qui laisse au lecteur le soin de se forger lui-même son propre épilogue.
    C’est tout le système de l’éducation nationale qui est mis en cause, ou plutôt les décisions, souvent aberrantes, qui sont prises en haut-lieu par des personnes qui n’ont jamais travaillé dans cette institution mais se permettent d’en changer les règles selon leur bon vouloir et surtout afin de laisser un nom avec de nouvelles réformes qui de toutes façons seront probablement abandonnées lors d’un nouveau gouvernement.
    Et pendant ce temps ce sont les enseignants, et bien entendu les étudiants, les scolaires en général qui en subissent les conséquences.
    Mort point final, d’accord, mais point de temps mort dans ce roman enlevé, prenant, dramatique, et oserais-je écrire, éducatif.
    http://leslecturesdelonclepaul.over-blog.com/2017/05/frank-klarczyk-mort-point-final.html

  3. Note 5 sur 5

    François

    Il est des livres que l’on attend, dont on guette la sortie avec impatience. Et il en est d’autres que l’on découvre, au hasard d’une rencontre avec son auteur. C’est le cas de Mort point final. Le pitch éveille votre curiosité et rapidement le livre prend place en haut de la pile des bouquins en attente. Au bout de quelques pages, déjà, il justifie ce choix. J’ai dévoré les 190 pages d’une traite. Happé par l’atmosphère étouffante de ce huis-clos, intrigué par les motivations de ce professeur et curieux de connaître le dénouement. Beaucoup de noirceur, un peu d’humour noir, une intrigue des plus plausible et un jeu de piste avec le lecteur, tous les ingrédients sont réunis. En résumé, j’ai adoré. Bravo Frank Klarczyk, il y a, en littérature comme dans la vie, des rencontres inattendues qui vous conforte dans l’idée que le hasard fait parfois bien les choses.

  4. Note 4 sur 5

    VIDAL

    Frank Klarczyk a inventé l’expresso littéraire. Ce thriller tendu à mort (point final) ne laisse pas une seconde de répit. Dans ses pages, le temps se comprime, les émotions explosent et nos papilles de lecteurs sont mises à rude épreuve. Voilà un cru très bien torréfié. Une histoire originale servie par une écriture extrêmement efficace. Ce thriller possède deux visages et deux temps : un huit-clos étouffant et puis une course contre la montre haletante. Je suis un lecteur plutôt chevronné, et malgré cela, la fin, je ne l’ai pas vu venir ! Bravo !

  5. Note 5 sur 5

    Noémie LACROIX

    Magnifique ! J’ai commencé à 16 h, je n’ai pas pu l’abandonner avant d’en connaître le dénouement.
    Ce polar m’a emballée d’autant que je viens de prendre ma retraite après plus de 40 ans dans un lycée professionnel privé comme prof dans les sections BEP et Bac Pro tertiaires.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *