Peu de temps après les funérailles du vieil Adrien Ragnotti, le corps de son fils Jacques est retrouvé sur une plage, une croix gammée gravée au fer rouge dans le dos. Sur le registre de condoléances, on lira la même phrase que celle écrite lors de l’enterrement de son père : Souviens-toi du 6 juin. Alors que la police peine à trouver une piste, la sœur et les deux autres frères de Jacques disparaissent tour à tour. L’enquête pour meurtre puis pour enlèvement conduira les flics de l’Alsace au Roussillon en passant par Cortona, un village toscan. Mais la fratrie reste introuvable. En revanche, les souvenirs inaltérables et douloureux qu’a laissés une époque troublée et somme toute assez récente de notre Histoire refont surface et ravivent les sentiments les plus noirs et les plus violents. Rythme effréné et diabolique pour une affaire dont les ramifications sont beaucoup plus complexes et sordides qu’il n’y paraît.

Pierre Brocchi est l’auteur de précédents polars dont Aucun répit, paru aux éditions Lucien Souny en 2018.