Après les routes de l’exode de 1940, Juifs polonais, allemands, autrichiens…, immigrés de longue date ou militants antinazis chassés de leur pays, vont devoir affronter en zone libre la misère, les humiliations, et bientôt la menace des rafles et de la déportation. En dépit de l’aide que leur apporte souvent la population, ces étrangers vont devoir vivre, jusqu’à la Libération, une histoire à épisodes, de cache en cache, entre peur et espoir.
Ce livre est un document exceptionnel : construit à partir d’archives privées, il retrace les itinéraires tragiques de quatre familles juives étrangères, parmi lesquels celui d’un grand photographe de cinéma de l’après-guerre, Emmanuel Lowenthal. Un livre qui est tout à la fois un ouvrage d’historiens et un témoignage bouleversant.