Encore un livre sur la Das Reich et son sinistre périple en direction de la Normandie ? Sans doute… Mais, cette fois-ci, pas tout à fait un livre comme les précédents. La longue et minutieuse enquête de Philip Vickers apporte en effet quelques pièces supplémentaires à un dossier dont on croyait tout savoir : quel fut, notamment, le rôle très secret des Special Operation Executive (SOE) et quels liens, souvent empreints de méfiance, les agents alliés tissèrent-ils avec la Résistance ?Par-delà le récit, pas à pas, de cet effroyable et sanglant itinéraire, par-delà les drames de Tulle et d’Oradour-sur-Glane, pièces à conviction au cœur de cet ouvrage, il y a place pour une approche à ce jour inédite, avec des personnages de l’ombre et tout un monde en coulisses. Mais là n’est pas le seul intérêt de ce livre que l’on peut aussi, en raison de sa précision quasi topographique, suivre comme un « guide » d’aujourd’hui à travers les lieux et le temps.Illustré de cartes, de plans et de nombreux documents photographiques originaux, le livre de Philip Vickers, pour la première fois traduit en France, est, à la manière d’un film qui aurait été tourné au rythme des événements, un retour sur images. Images de la mémoire, saisies dans l’action, qui, des années plus tard, veulent tenter de nous faire comprendre ce que fut la marche semée d’embûches et de crimes de la division Das Reich, en prenant à témoin nos propres yeux.