Mars 2018 – Nouveauté – Des Saisons en demi-teinte de Alain Laborieux

Jean cherche à reprendre en main les rênes de sa vie. Plus rien ne lui correspond, sauf ses activités et ses succès viticoles. Deux rencontres inattendues changeront son horizon, son chemin et son état d’esprit.

  • Un remarquable tableau de mœurs sur le monde viticole languedocien au milieu du XXe siècle et sur ces « gens de la terre », profondément attachés à leur passé et parfois tourmentés par des questionnements existentiels.
  • Des personnages attachants qui se débattent pour donner un sens à leur vie.
  • Alain Laborieux nous montre qu’il n’y a pas de meilleures histoires, ni de plus tristes, que celles des vies parties de travers, des désirs inassouvis. Il n’y en a pas non plus de plus belles !

Le roman :
La vie de Jean a complètement basculé après une récente tragédie. Il lui faut tout recommencer. Ou du moins, tout remettre d’aplomb. C’est ce qu’il pensait faire en se mariant avec Lydie. Malheureusement, cette union va droit à l’échec. Il se réfugie alors dans son travail et ses initiatives tant viticoles que commerciales connaissent de retentissants succès.
Et voilà qu’Isidore fait irruption sur la propriété. Personnage surprenant, attachant et quelque peu mystérieux, ce jeune agronome ivoirien va devenir un ami, un collaborateur, et un soutien discret et sage… Tout aussi imprévue que bienvenue est l’arrivée d’Anita pour les vendanges. Les sentiments se frayant des chemins inattendus, ces rencontres pourraient guérir bien des blessures.

L’auteur :
Journaliste, photographe et auteur, Alain Laborieux est reconnu comme l’un des meilleurs connaisseurs du passé et du folklore, des coutumes et des mythes du Languedoc-Roussillon et de la Provence. Il a produit de nombreux ouvrages de référence, dont Le Sud entre histoire et légendes (La Mirandole, 2004) qui a reçu le prix Claude Seignolle, Le Proverbe selon Mistral (Lucien Souny, 2013). Pour expliquer son évolution vers le roman, il cite volontiers William Faulkner qui déclara dans une interview rendue célèbre en 1956 : « J’ai découvert que mon propre petit timbre-poste de terre natale valait la peine de l’écriture, que je ne vivrais jamais assez longtemps pour l’épuiser… » 
La région de Montpellier/Nîmes est le berceau de sa famille depuis cinq siècles. Ses ancêtres y cultivaient la vigne à quelques kilomètres du lieu où il vit aujourd’hui, Lansargues (34).

Précédentes publications aux éditions Lucien Souny : Le Proverbe selon Frédéric Mistral, 2013 ; Une Passion de trop, 2015.

Contacts
editions-souny@orange.fr
Presse :
Tél. 06 86 50 65 03
veroniquethabuis@gmail.com
Diffusion :
www.capdiffusion.fr

 

Retrouvez le dossier de presse ici