Mai 2018 – Ernest Nivet de Francesca et Lucien Lacour 

Des dizaines de bustes, des monuments aux morts… Une oeuvre considérable mais son nom n’est pas entré dans l’histoire. Ernest Nivet s’est consacré à son art, sans se préoccuper de sa notoriété. Aujourd’hui ce sculpteur parmi les grands est à re-découvrir.

  •  70 ans après sa disparition, 2018 devient une année Nivet à Châteauroux et dans toute la région. De nombreuses manifestations sont prévues, dont une grande exposition Ernest Nivet et ses amis au musée Bertrand de Châteauroux de mai à décembre 2018.
  • Des sources, des documents et des photos inédits : vingt ans de recherches à partir d’archives publiques, d’un dépouillement systématique de la presse, de correspondances, d’archives familiales, de photos privées et de témoignages totalement inédits.
  •  Le livre dévoile des oeuvres, notamment des bustes, conservés dans des collections privées, et donc inconnues du grand public.
  •  Il existe peu de biographies de praticiens de Rodin. Ainsi les chapitres consacrés au séjour de Nivet auprès de Rodin apportent des détails et des informations inédits sur le maître et sur son entourage, notamment sur François Pompon.
  • Un livre qui plonge le lecteur dans des milieux hétéroclites : les journaliers agricoles dans la campagne berrichonne, Paris à la fin du XIXe siècle, la vie quotidienne à l’École des Beaux-Arts, l’atelier de Rodin et la vie intellectuelle et artistique de province.

L’ouvrage :
Quittant Châteauroux pour parfaire sa formation à Paris, Ernest Nivet est engagé, à vingt ans, comme praticien par Rodin dans son atelier du Dépôt des marbres. Il y connaîtra la période éminemment créatrice des Bourgeois de Calais et du Balzac. Il côtoiera Camille Claudel, Jean Escoula ou encore François Pompon, qui demeurera son ami. Mais, désireux de conquérir son autonomie en tant que sculpteur, il rompt avec Rodin en 1895 pour rentrer en Berry, renonçant à une carrière à laquelle il aurait pu prétendre.
Étayée par des documents et des témoignages familiaux inédits, illustrée par des photos jamais publiées, cette biographie de référence retrace l’histoire d’un artiste affrontant l’incompréhension, les difficultés matérielles, avant d’obtenir une reconnaissance officielle tardive, avec notamment la médaille d’or au Salon des artistes français en 1923 et le Grand Prix international de sculpture en 1937. Le lecteur découvrira l’univers intérieur d’un créateur qui a toujours cherché à exprimer le plus possible dans le moins possible, selon la maxime écrite sur un mur de son atelier.

Les auteurs :
– Francesca Lacour : petite-fille d’Ernest Nivet, archiviste paléographe, elle a été conservatrice au Service historique de la Marine à Vincennes, puis à la Conservation des Antiquités et Objets d’art de l’Indre jusqu’en 2016. Elle est également la présidente de l’association Les Amis d’Ernest Nivet.
Spécialiste d’architecture franciscaine, elle a signé de nombreux ouvrages et articles consacrés à ce domaine, et notamment Les fils de saint François en Berry : le couvent des Cordeliers de Châteauroux du XIIIe siècle à nos jours (Geste éditions, 2011), qui a reçu le Prix Guy Vanhor 2011.
– Lucien Lacour : professeur agrégé de l’Université, il a enseigné les lettres et l’histoire des arts. Depuis plusieurs années, il publie régulièrement des articles d’histoire et a écrit des ouvrages en collaboration. La présente biographie d’Ernest Nivet a été précédée par des articles sur ce sculpteur, par une participation active à des expositions et à un film qui lui ont été consacrés. Un catalogue raisonné de l’oeuvre du sculpteur est en cours d’élaboration.

Contacts
editions-souny@orange.fr
Presse :
Tél. 06 86 50 65 03
veroniquethabuis@aol.com
Diffusion : www.capdiffusion.fr.

Retrouvez le dossier de presse ici