Juin 2018 – Le Fils du métayer de Maurice Robert 

  • Un beau roman populaire sur une trame
    d’aventures sociales et humaines.
  •  Un vivant tableau d’une société paysanne
    traditionnelle routinière et misérable et de
    quartiers populaires parisiens en révolte
    pour le changement social à la veille de la
    Révolution.
  •  L’auteur, ethnologue de formation, est un
    fin connaisseur de l’histoire et de la culture
    paysannes.

Le roman :
Etienne est né en 1769 chez un petit métayer. Les dévotions de sa mère,
Mariette, aux bonnes fontaines, auront raison d’une grave maladie dont il
souffre dès sa naissance. Très tôt secondant son père Toinou, il maniera
l’araire et se courbera, faucille en main, sur le champ de blé. Les paysans
de son village réduits à un quasi état de servage, soumis aux misères du
temps et aux exigences des puissants, ont souffert des privations et ont
été quelquefois réduits à manger des fougères. Il ne supporte ces
conditions ni pour lui-même ni pour les siens. A18 ans, il décide de partir «
à la maçonne » à Paris. Son courage et son intelligence lui permettent de
devenir rapidement compagnon-maçon puis maître-compagnon. Il
apprend à lire et écrire et transmet son savoir à d’autres maçons. Pris en
amitié par son patron, Morélon, et curieux de tout, il fréquente les
Jacobins puis les Loges maçonniques et les Compagnons du Tour de
France. Il est à la Bastille, à Versailles et aux Invalides, rencontre un
citoyen très actif, avec lequel le lecteur s’immerge dans les événements
révolutionnaires, la ferveur patriotique et l’action décisive des artisans des
faubourgs. Mais à chaque automne, l’appel du pays se fait fort. Il sait que
Noémie, sa jeune épouse l’attend avec le petit Maximilien.

L’auteur :
Originaire du Limousin, docteur ès Lettres et ethnologue de formation,
Maurice Robert est issu d’une famille d’artisans-paysans. Il donne ici son
premier roman après un essai romancé, quelques dizaines de travaux sur la
société rurale et artisanale traditionnelle ainsi que plusieurs ouvrages, tous
salués par une presse et un public unanimes : La maison et le village (SELM),
Magie, sorcellerie et « guérissage » en Limousin (Lucien Souny), Le Paysan
d’autrefois en Limousin (Lucien Souny, 2002), Artisans et métiers d’autrefois
en Limousin (Lucien Souny, 2008)

Contacts
editions-souny@orange.fr
Presse :
Tél. 06 86 50 65 03
veroniquethabuis@gmail.com
Diffusion :
www.capdiffusion.fr

Retrouvez le dossier de presse ici