Dossier de Presse – « Les Radeliers », Philippe Maurel – Juin 2018

Juin 2018 – Les Radeliers de Philippe Maurel 

Des hommes braveront les risques les plus fous pour permettre à leurs familles de voir définitivement s’éteindre la misère et les souffrances. Ils quitteront la ferme pour devenir radeliers, à une époque où les rivières sont les seuls axes de transport marchand.

D’émouvants personnages:

  •  Dont la voix est aussi mémorable que leur combat pour continuer tant bien que mal face aux tragédies qui s’abattent sur eux.
  • Leur Leur force intérieure est décuplée quand il s’agit de faire face au drame et à l’inacceptable. Et jamais ils ne renonceront à rêver, à espérer.
  •  Seule échappatoire à la dureté de leur existence : braver tous les dangers et risquer leurs vies.
  • À travers leur parcours et leur chagrin, cette histoire acquiert une véritable dimension contemporaine.

Le roman :
Refusant le sort qui semble s’acharner sur eux, des hommes et des femmes d’abnégation et de passion braveront tous les dangers avec, pour seules armes, leur courage chevillé au corps et l’amour de leurs proches. Car la descente d’une rivière en plein hiver n’a rien d’une chimère. Pour Rosto, le montagnard illettré, Nemo, l’Italien taiseux mais calculateur, Flavien, le médecin communard, et Pascalet, l’enfant perdu, il s’agit d’une question de survie. Pire que la nature hostile se déchaînant autour d’eux, ils affronteront tous ceux qui n’ont d’autre visée que leur échec et qui semblent avoir conclu avec le mal un pacte d’alliance sans partage. En contrepoint de cette expédition se déroule le périple téméraire de Maria, épouse et fille de radeliers. Elle a pris la route avec ses deux enfants pour retrouver son mari dont elle n’a plus de nouvelles. Et l’avenir sans lui n’est juste pas concevable.
   > Au bout de l’interminable voyage, chacun aura eu son lot de tristesse, de chagrin, mais aussi d’espoir et de bonheur simple. Vivre, lutter, rêver, aimer peut-être. Aimer sans doute et avant tout. C’est la leçon que nous donnent, dans ce roman sombre et envoûtant, les radeliers. 

L’auteur:
Originaire de Nice, Philippe Maurel est appelé de par son métier de magistrat à sillonner la France. Il réside présentement à Lons-le-Saunier, non loin du pays des radeliers, qui ont descendu la Loue maintes et maintes fois.
Écrivain des soirées et des fins de semaine, il est surtout lecteur attentif à tout ce qui peut susciter l’admiration et développer l’imagination.

Contacts
editions-souny@orange.fr
Presse :
Tél. 06 86 50 65 03
veroniquethabuis@gmail.com
Diffusion :
www.capdiffusion.fr

Retrouvez le dossier de presse ici