Mai 2018 –  Le Pacte de sel de Béatrice Bourrier

Emporté par une hystérie meurtrière visant les travailleurs italiens d’Aigues-Mortes, le frère de Juliette élimine celui qui a aimé sa soeur. Comme tous ses compères, il pense qu’il n’en sera jamais inquiété.

  • Le massacre des ouvriers italiens à Aigues-Mortes le 17 août 1893 : un évènement incroyable, pas ou peu relaté dans les livres d’histoire, aujourd’hui largement porté à la connaissance du public grâce au travail de mémoire, aux recherches d’historiens et aux travaux d’écrivains.
  • Comment, sur fond de misère sociale, de nationalisme exacerbé par les politiques, des hommes devenus fous massacrèrent d’autres hommes ?
  • Une histoire douloureuse, magnifique, et profondément humaine d’une famille. Béatrice Bourrier explore la façon dont chacun se débat pour accepter et aimer ceux qui constituent une  » famille « .
  • Un roman qui interroge la capacité de résistance de chacun, la résilience et la justice.
  • Viscéralement attachée à sa terre, Béatrice Bourrier se devait d’écrire sur ces lieux magiques et poétiques que sont les salins, sur l’art du saunier et sur le sel, un élément lié à l’homme depuis la nuit des temps.

Le roman :
Au grand dam de sa famille, Juliette découvre l’amour fou dans les bras d’Aurélio, un ouvrier italien venu ramasser le sel. Sous le soleil écrasant d’Aigues-Mortes en proie à une misère criante et à un nationalisme exacerbé, le drame couve… Une hystérie meurtrière s’empare du village qui voit ses travailleurs italiens assassinés à tour de bras, en toute impunité. Dans un délire halluciné et sans que personne s’en rende compte, le frère de Juliette élimine celui qui a déshonoré sa sœur. Après deux jours d’émeutes, les habitants se réveillent de leur cauchemar et tous décident de ne plus évoquer ces odieux événements. De les oublier… Tous, sauf Juliette. Isolée dans un vieux château de schiste et d’ardoise en Cévennes, elle s’attachera formidablement à cette terre et nouera un lien très solide avec sa belle-mère. Benoîte l’accompagnera dans sa mue de jeune fille vers la femme forte et amoureuse de la vie, capable de savourer les plaisirs comme d’affronter les trahisons familiales, de s’élever pour comprendre les siens et peut-être de pardonner.

L’auteur :
Originaire de Montpellier, Béatrice Bourrier s’est fait connaître avec ses nouvelles qui ont été récompensées par le Prix des libraires 1999 et par le Prix de la nouvelle du Conseil Général de l’Ariège (2002). En 2005, elle signe son premier roman, et depuis les autres s’enchaînent. Tous nous entraînent au cœur de ce coin de pays qu’elle aime – les Cévennes – qu’elle dépeint finement et dont elle restitue toute la finesse et l’âme. Elle vit à Montpellier.

Du même auteur : aux éditions Lucien Souny : Au défaut de l’épaule, 2015 ; Le berger et son étoile, 2014. Le souper du lion, Éditions L’Harmattan, 2014 ; Manon, magicienne de pharaon, Éditions Mogador, 2010 ; Collines au Crépuscule, Éditions Cheminements, 2006.

Contacts
editions-souny@orange.fr
Presse :
Tél. 06 86 50 65 03
veroniquethabuis@gmail.com
Diffusion :
www.capdiffusion.fr

Retrouvez le dossier de presse