Février 2018 – Nouveauté – Un Ange égaré sur la terre, Suzanne de Arriba

Frappé par les aléas de la vie, le petit Janet, à peine dix ans, se retrouve confié à sa tante, à la mort brutale de sa mère. Ni son père ni son demi-frère ne se soucient de lui.

  •  Les personnages de cette histoire ont en commun de devoir faire face aux humiliations, mais tous trouvent la force de continuer à avancer envers et contre tout.
  • Un roman plein d’amour, de tension dramatique et de tendresse.
  • Extrait :  » Il ne comprenait pas pourquoi un homme pouvait, à quelques années de la retraite, changer si radicalement d’existence, tout laisser derrière lui, tout ce qui constituait le liant de sa vie, l’essence même de sa personnalité. »
  •  La presse en parle : Le Dauphiné Libéré, 11 mai 2017, Jean-Jacques Bouthier. « … Elle sait avant tout parler des gens de peu de coeur, montrer les sentiments profonds qui émanent des situations de la vie, drôles ou dramatiques. Suzanne de Arriba aime contempler le monde rural, en étant toujours pleine de compassion pour ses personnages… »

Le roman :
C’est un bel enfant, ce Janet ! On le dit un peu attardé, parce qu’il est plus lent, plus calme que les gamins de son âge. Mais il a tellement d’amour à donner : à son père indifférent, à sa mère bien-aimée, à sa chère tante Justine, à la vieille Laurentine, et même à Jules, le régisseur de l’oliveraie familiale. Et surtout à Arthur, son demi-frère, qui a tout, alors que lui n’a rien. Cet ange égaré sur la terre réussira-t-il à surmonter toutes les épreuves qui se dresseront devant lui, pour réunir ceux qu’il aime ? Arthur, lui, regrette sa terre natale ; le murmure des oliviers lui manque. Sa trépidante vie parisienne dans les médias, pas plus que ses amours compliquées, ne le satisfont. Il se demande s’il ne pourrait pas tout recommencer dans les collines. Mais le plus urgent est d’apprivoiser de nouveau Janet, et de lui donner une part de ce qui aurait dû lui revenir de droit.

L’auteur :
« J’aime décrire, dans un milieu rural ou paysan, avec toujours la nature en toile de fond, des personnages aux prises avec le quotidien ce qui les rend proches des lecteurs, sans exclure de les transporter dans un monde où il fait bon vivre après les épreuves qui ne manquent pas comme dans toutes les vies. Absorbés par leur travail et leurs interrogations, mes « héros du quotidien » doivent faire preuve de générosité et de bons sens pour échapper à des situations qui peuvent devenir très douloureuses, sur tous les plans. » Suzanne de Arriba évoque avec une grande justesse les gens ordinaires et leurs expériences qui elles, c’est bien connu, n’ont rien d’ordinaire. Elle sait saisir les petits détails pleins de sens de la vie quotidienne. Cette sensibilité se traduit sous sa plume par un style à la fois réaliste et naturel. Elle fait également preuve de tendresse et de compassion envers ses personnages, ce qui ne l’empêche pas de rire d’eux parfois ! Originaire de la vallée du Rhône, elle vit aujourd’hui en Isère, à la Côte-Saint-André. Elle est l’auteur d’une quarantaine de romans.

Précédentes publications aux éditions Lucien Souny : Le Mas Serpolet (2009), Une famille du coteau (2010 et en poche en 2016), La Terre des retrouvailles (2011), La Saison des sorbiers (2012), Les Trois fleurs (2013), La Bergerie des Sources (2014), Une Vie en chantier (2015), Le Vent sur les longues terres, Le Fils d’Yvonne, Le Chemin des châtaigniers, Le Troupeau sous l’orage (2016), Le Val aux iris (2017).

Contacts
editions-souny@orange.fr
Presse :
Tél. 06 86 50 65 03
veroniquethabuis@gmail.com
Diffusion :
www.capdiffusion.fr

Retrouvez le dossier de presse ici.