Franck Bertignac

Originaire de Paris où il a grandi, étudié et travaillé, Franck Bertignac a quitté la capitale pour s’installer à Nîmes. Il aime la nature, notamment les Cévennes, la littérature, la musique, le cinéma, les voyages… bref, rien de très original. Il aime
bien les gens aussi, la plupart du temps.
D’abord délégué pédagogique dans le monde de l’édition, il est aujourd’hui représentant.
Après des velléités d’écriture dans sa jeunesse, il s’est enfin autorisé à se lancer, la quarantaine entamée. Son premier polar Cortez the Killer a vu le jour en 2012 aux Éditions du Moteur, puis en 2014, une nouvelle sur la Seconde guerre mondiale, La Débâcle a été publiée au format numérique sur le site Short édition. S’il s’essaye à des genres d’écriture différents, c’est le polar et le noir qu’affectionne Franck. Parce que ces histoires permettent de disséquer les sentiments qui nous habitent toutes et tous, y compris dans leur version extrême, elles apportent un carburant qui donne l’envie à l’auteur d’avancer et au lecteur de tourner les pages.