304 pages ( 152 x 235 mm )
Parution le 04 Mai 2018

Gagnez jusqu'à 20 Marguerites.

19,50 € 8,99 €


Le Pacte de sel

Béatrice Bourrier

Noté 4.50 sur 5 basé sur 10 notations client
(10 avis client)

Au grand dam de sa famille, Juliette découvre l’amour fou dans les bras d’Aurélio, un ouvrier italien venu ramasser le sel. Sous le soleil écrasant d’Aigues-Mortes en proie à une misère criante et à un nationalisme exacerbé, le drame couve… Une hystérie meurtrière s’empare du village qui voit ses travailleurs italiens assassinés à tour de bras, en toute impunité. Dans un délire halluciné et sans que personne s’en rende compte, le frère de Juliette élimine celui qui a déshonoré sa sœur. Après deux jours d’émeutes, les habitants se réveillent de leur cauchemar et tous décident de ne plus évoquer ces odieux événements. De les oublier… Tous, sauf Juliette. Isolée dans un vieux château de schiste et d’ardoise en Cévennes, elle s’attachera formidablement à cette terre et nouera un lien très solide avec sa belle-mère. Benoîte l’accompagnera dans sa mue de jeune fille vers la femme forte et amoureuse de la vie, capable de savourer les plaisirs comme d’affronter les trahisons familiales, de s’élever pour comprendre les siens et peut-être de pardonner.Béatrice Bourrier évoque ici la force des liens de sang, la perte et le lâcher-prise, tout en analysant le cœur des hommes et leur carburant : ambition, amour, culpabilité. Elle est l’auteure de nombreux romans, parmi lesquels Le Berger et son étoile, Au Défaut de l’épaule, parus aux éditions Lucien Souny.

Gagnez jusqu'à 20 Marguerites.

19,50 € 8,99 €

Du même auteur

Avis sur le livre

10 avis pour Le Pacte de sel

  1. Note 5 sur 5

    GALBIATI.G

    J’ai beaucoup aimé ce livre étant moi-même de descendance italienne. Ce livre m’a transportée de bout en bout, mais avec, à mes yeux, un peu trop de clémence envers le frère sur la fin… Remarquable tant en termes d’écriture que d’intrigue.

  2. Note 5 sur 5

    ANDRE Dominique

    J’ignorais tout de ce massacre aigues-mortois et pourtant je vis tout près depuis plus de 50 ans – j’ai lu avec intérêt cet évènement historique mais aussi cette histoire d’amour, d’Amour, de fraternité , de fidélité, d’humilité , de psychologie – je vais désormais offrir ce roman à toutes celles que j’aime, méridionales (lansargues – mauguio) et lozériennes (meyrueis) car toutes les épices ont été choisies pour faire de ce livre un délice simple, facile à lire, riche et digeste à la fois – Bravo à l’auteure , à cette Belle auteure – entendue sur France Bleue Herault, un matin, en allant travailler j’ai couru aussitôt chez Sauramps me l’offrir – ce fut mon cadeau de Noël et je l’ai savouré !

  3. Note 4 sur 5

    Julie

    J’ai beaucoup aimé… Avec ces quelques mots occitans, cet Amour si méridional, ce rapport viscéral à la famille. Exilée sur des terres celtes, j’ai ressenti mes racines tant aimées. Merci

  4. Note 5 sur 5

    Anne-Marie BELLINI

    Ce livre m’a totalement pris de bout en bout, je l’ai lu en 2 fois seulement !
    Connaissant Aigues-Mortes, son histoire avec le massacre des Italiens (descendante italienne par mon papa) , les environs d’Aigues-Mortes, les vignes et les salins du Midi, les Cévennes etc.
    Très belle plume de son auteur, histoire bien menée.
    La politique, la religion en ce temps-là comparées à aujourd’hui : rien n’a changé, tout recommence !
    Belle philosophie : la résilience, le lâcher prise, le non-jugement.
    Un livre qui devrait être lu par le plus grand nombre en ces moments houleux.

  5. Note 5 sur 5

    MARTINE GALATI

    Béatrice Bourrier possède une très belle écriture, sensible et authentique, une connaissance très pointue de sa région et surtout un sens du récit très aiguisé. Les événements s’enchaînent sur un rythme très soutenu, sans temps mort, tout en nous laissant le temps de respirer. Ce qui est fort agréable.

  6. Note 5 sur 5

    NICOLAS Françoise

    Livre passionnant – J’ai découvert une partie de l’histoire de France régionale (les salins du Midi – Aigues-Mortes), mais aussi j’ai découvert plein de choses sur les religions, l’honneur familial.

  7. Note 5 sur 5

    COULET -YUNTA Marie G

    Belle histoire, belle écriture, Béatrice Courrier nous fait rêver. Néanmoins, elle nous fait pleurer aussi. Elle magnifie la région avec les mots et les métaphores adéquats. Beaucoup de recherches historiques…
    N’est-ce-pas là la trame d’un bon roman ?

  8. Note 5 sur 5

    Joelle Marchal

    « … J’ai adoré ce roman fort émouvant, très bien écrit et documenté tant sur le plan régional qu’historique, qui dresse un très beau portrait de femme et dont les multiples rebondissements tiennent vraiment le lecteur en haleine. J’ai lu cet ouvrage en seulement deux soirées tant j’avais hâte d’en connaître le dénouement puis refermé à regret…  »
    Retrouvez l’intégralité de la chronique sur :
    https://www.facebook.com/joellemarchal74/

  9. Note 1 sur 5

    Véronique COURNUT

    C’est le deuxième livre de Béatrice Bourrier que je lis, et à chaque fois, j’ai adoré!!Je connais bien les Cévennes, Aigues-Mortes…je me suis retrouvée dans chaque ruelle, chaque village. Béatrice Bourrier nous fait voyager, rêver, une perle des romans régionaux! Elle sait nous tenir en haleine, je rejoins juste un des commentaires cité plus haut, Juliette pardonne un peu trop vite à son frère après toutes ses souffrances passées…J’ai hate de lire son troisième ouvrage!

  10. Note 5 sur 5

    Marie-José AUDRIT

    C’est dans la belle ville d’Aigues-Mortes que nous plongeons au sein d’une des dernières familles à récolter encore du sel face à la Compagnie des Salins du Midi.
    C’est entre Camargue et Cévennes, entre amours tumultueux et mariage forcé avec un crochet par Paris, ville de luxe, de sorties et de débauche où tout est permis, plaisirs, amours saphiques, que nous évoluons.
    Mais c’est aussi un roman qui nous relate une page d’Histoire qui m’était totalement inconnue : le massacre des Italiens à Aigues-Mortes en 1893. Crimes passés presque inaperçus et tenus, si ce n’est secret, du moins sous silence. Jamais les habitants n’ont voulu évoquer cette page sanglante et ont continué comme si rien ne s’était passé. Mais la rancune est présente. Vengeance ou pardon ? qu’est-ce qui sera choisi ?

    Très bon roman !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *