192 pages ( 152 x 235 mm )
Parution le 22 Janvier 2021

Gagnez jusqu'à 17 Marguerites.

6,99 € 16,90 €


Jim, le chien, la rivière

Daniel Taboury

(4 avis client)

Un chevreuil abattu à ses pieds alors qu’il flâne dans la forêt. La tête de la bête se retrouve plus tard sur le pas de sa porte. L’accueil n’est pas meilleur chez les voisins. À la Combe des Bois se murent un patriarche infirme et sa fille qui dirigent, dans le secret absolu, la propriété et les terrains attenants. Visiblement, la présence du nouvel arrivant ne plaît pas. Pire, elle dérange. Et pourtant, c’est au cœur de cette campagne que Jim, frais émoulu d’une formation de guide de pêche, s’installe avec son projet de reconversion, ses espoirs, et un passé décevant. Il sera confronté à un milieu aussi trouble qu’attachant.Dans cette histoire maîtrisée et captivante, Daniel Taboury campe une étonnante galerie de personnages hauts en couleur, souvent des laissés pour compte, abandonnés sur le bord du chemin sur ces terres oubliées de l’Administration. L’auteur a l’art d’explorer les mystères des vies, les méandres de l’âme humaine et les rives des passions. Une quête authentique et originale de l’intime.Il a signé d’autres romans aux éditions Lucien Souny, dont De retour, Silence de plomb.

BANDE-ANNONCE

Gagnez jusqu'à 17 Marguerites.

6,99 € 16,90 €

Du même auteur

Avis sur le livre

4 avis pour Jim, le chien, la rivière

  1. Francois Frugier

    J’ai pris un réel plaisir à lire ce très beau roman, écrit avec un scénario captivant, des personnages que l’on a plaisir à côtoyer, et une intrigue sentimentale forte mais traitée avec beaucoup de pudeur.

  2. Jean-Marie Chevrier

    Bravo pour la maîtrise du récit et ce talent de marionnettiste car l’auteur tire les ficelles d’un grand nombre de personnages. C’est bien tricoté …

  3. Pierre-Louis Bonnetblanc

    N’étant pas un grand lecteur, j’ai dévoré ce roman.
    Merci pour ces belles images et cette belle histoire et Vive la pêche !

  4. Véronique THABUIS

    Le roman envoûte le lecteur et l’embarque dans un tourbillon de relations humaines et de plénitude qui apportent un peu de chaleur au sein d’une période où nous en avons tous bien besoin. De quoi renouer avec la poésie du monde sans se noyer dans un texte poétique au sens strict. Un roman à découvrir pour se faire du bien et pour revenir à l’essentiel.
    L’intégralité de la chronique sur :
    https://leslecturesdepampoune.blogspot.com/2021/03/jim-le-chien-la-riviere-daniel-taboury.html

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *