Erreurs de jugement et mauvaises fréquentations ont conduit Jules dans un centre de rééducation pour jeunes délinquants. À sa majorité, les portes s’ouvrent : il est enfin libre. Libre mais seul, car son père ne veut pas le revoir à la maison. Sans toit, sans formation, sans argent, il se retrouve à la rue et sur les routes de France. De Paris, il arrive dans les Landes. Le climat y est clément, et les gens plus souriants, mais méfiants quand on fait la manche. Et curieusement c’est une vieille dame attachée aux principes et aux valeurs qui décide de lui donner une chance.

Jules saura-t-il se plier aux exigences de Colette ? Acceptera-t-il son autorité et le contrat qu’elle lui propose ? Débordant de fierté et d’ambition, il n’a qu’une seule idée : regagner l’estime des autres et surtout celle de son père. Le chemin sera semé de rencontres, d’embûches, d’amours, de tragédies. De quoi lui faire perdre la tête souvent, l’espoir parfois.

Jean-Paul Froustey, auteur de nombreux livres parus aux éditions Lucien Souny, dont Droit comme un pin, Le Gardien des abeilles, signe ici un roman qui nous dit ce que signifie être humain dans ce monde.