160 pages ( 108 x 178 mm )
Parution le 22 Avril 2020 -  Région : Pays de loire 

5,50 € 4,99 €


Fulgurante enfance

Anne Mesdon

Noté 5.00 sur 5 basé sur 2 notations client
(2 avis client)
Promo sur les livres de poche : 
Quand vous achetez deux livres de poche, nous vous offrons un 3e, L’Homme aux mains de feu.
Il sera ajouté automatiquement à votre commande.

 

Hélène déteste les filles de sa classe et se bat comme un garçon. Elle fera sa communion juste pour ne pas contrarier sa mère ! À douze ans, elle pose déjà un regard exigeant sur le monde des adultes duquel elle préfère se détourner en vagabondant sur les coteaux qui entourent le village ou en retrouvant son seul ami, Charles, les jeudis. Cette vie étriquée bascule le jour où un couple d’Espagnols, fuyant le régime de Franco, débarque avec leur fille Mona du même âge qu’elle. « Des étrangers qui ne parlent même pas le français… ils viennent nous voler notre travail. » Les esprits s’échauffent dans le vignoble. L’existence y est rude. Tout peut chavirer brutalement. Hélène, l’insolente, décide de prendre Mona, la silencieuse, sous son aile. Son amitié, ses attentions, sa générosité suffiront-elles pour sortir Mona de cet univers impitoyable qu’elle découvre ?

Des personnages torturés, mais aussi attachants, dans cette bouleversante histoire qui restitue de façon magistrale le climat des bourgades dans les années soixante.

5,50 € 4,99 €

Du même auteur

Avis sur le livre

2 avis pour Fulgurante enfance

  1. Note 5 sur 5

    Pampoune

    La magnifique histoire d’amitié entre deux fillettes que tout oppose dans un monde qui ne tolère ni la différence ni les étrangers. Les espoirs d’une famille ayant fuit l’Espagne de Franco et les rêves d’une fillette qui rêve d’une autre vie que celle qui semble lui être destinée se mêlent pour un texte d’une grande richesse dont on ne ressort pas indemne.

  2. Note 5 sur 5

    Ségolène Bonura

    « ….C’est avec beaucoup de poésie que l’auteure nous offre un texte qui navigue entre dureté d’un quotidien et plaisirs simples. Et si le texte est au final très court, il est d’une puissance qui permet de le garder à l’esprit jusqu’à un final inattendu qui coupera tout lien avec l’enfance. L’auteure a su retrouver ses jeux d’enfant dans le texte et c’est un beau moment d’évasion qu’elle nous offre… »
    Retrouvez l’intégralité de la chronique sur le blog Les Lecteurs de Pampoune :
    https://leslecturesdepampoune.blogspot.com/2020/08/fulgurante-enfance-anne-mesdon.html

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *