Fiché à vie

128 pages ( 108 x 178 mm )
Parution le 23 Septembre 2021

Gagnez jusqu'à 7 Marguerites.

6,90 € 5,49 €


Fiché à vie

Michel Benoit

(7 avis client)

Un curieux client attend, ce matin-là, Ethon Blimiec dans son bureau de l’Agence Mogador. Le détective se retrouve face à un patron de presse. Cet homme pressé l’exhorte à retrouver l’un de ses rédacteurs, Paul Steiner, mystérieusement disparu. Les indices sont maigres – quelques objets rassemblés dans un vulgaire sac en plastique. Une affaire complexe, ténébreuse et peu exaltante s’annonce, mais elle s’accompagne d’une belle avance. Si la proposition ne se refuse pas, Ethon Blimiec ne sait pas que cette enquête va le plonger dans une redoutable partie de poker. Elle l’amènera à ouvrir une page de l’histoire qu’il pensait à jamais refermée. Une vérité difficile à découvrir, et plus encore à admettre.

Fort du succès des enquêtes du commissaire Merle, Michel Benoit convie le public à un nouveau rendez-vous, avec un détective privé, Ethon Blimiec, un professionnel pittoresque, à une époque – pas si lointaine – où les policiers travaillaient sans Internet, sans téléphone portable et sans recours aux analyses ADN. Au fil des investigations, Ethon deviendra un intime du lecteur. Une sorte d’ami de la famille que l’on a hâte de retrouver avec plaisir. Après Sans Fleurs et sans couronnes, et Rue de la grande muette, Fiché à vie est la troisième enquête d’Ethon Blimiec

Nous remercions le Conseil régional et la DRAC de Nouvelle-Aquitaine
pour leur soutien à notre programme de publication.

Gagnez jusqu'à 7 Marguerites.

6,90 € 5,49 €

Du même auteur

Avis sur le livre

7 avis pour Fiché à vie

  1. Muriel Pautrat

    J’ai lu Blimiec, étonnant ! Je recommande chaudement ! Aussi un très bon cadeau de Noël pour ceux qui n’auraient pas d’idées!

  2. Delphine Walle

    Un polar très bien ficelé mais aussi très noir. Un détective privé qui veut mener à bien son enquête se voit mettre des bâtons dans les roues. Mais va-t-il réussir à résoudre l’enquête ? Un polar comme je les aime. Je suis fan !

  3. Frédéric Sigda

    Je l’ai lu et j’ai trouvé une sacré similitude entre le crime, par la méthode employée, et la série de 5 crimes qui ensanglanta Whitechapel à l’automne 1888, ceux-ci ayant été commis par un habile taxidermiste amateur. Maintenant je suis sur « Fiché à vie » et je me régale.

  4. Adrien Aufèvre

    Voici une belle coïncidence, de passage à Marseille aujourd’hui j’ai pu déjeuner à proximité de l’immeuble de La Marseillaise.
    Loin d’imaginer qu’il te consacrait un superbe article ce samedi 31 octobre.
    Félicitations pour ton travail qui fait une nouvelle fois rayonner ta notoriété au-delà de nos contrées bocageuses du Nivernais – Bourbonnais.
    Ce travail c’est aussi « malgré toi » un rôle d’ambassadeur de notre Nièvre que tu fais briller dans chaque salon de livres de l’Hexagone que tu arpentes.
    Bravo !

  5. Martine Renault

    Nous avons des talents d’écrivains dans la Nièvre. Merci au JDC et à Sylvie Anibal pour la promotion de tous ces talents nivernais derrière Romain Rolland, Maurice Genevoix et des Bourguignons (es) Colette, Lamartine, Vincenot, sans oublier ceux qui ont choisi notre terre bourguignonne comme Jules Roy …

  6. Gilbert Delpieu

    Ecrire, c’est le bon vent qui nous mène, une petite brise qui sort de notre tête, où sommeillent des tempêtes … Et ce livre FICHE A VIE répond à ces critères !

  7. Françoise Maitre

    Je viens de finir « Fiché à vie ». Scotchée! Bravo. Un seul mot : encore!

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *