L’Artisan du diable ne laisse pas indifférent. Malgré le thème abordé, ce roman est éblouissant. Stéphanie Mena du journal La Montagne ne s’y est pas trompée. Merci pour ce précieux soutien.