Une interview de Jean-Pierre Bonnet à lire ici.